Skip navigation

English

DOUGLAS SCHOLES

Esthétique pragmatique à l’œuvre en quatre temps


Esthétique pragmatique*à l’œuvre en quatre temps est un projet de résidence de Douglas Scholes coproduit avec le 3e impérial – Centre d’essai en art actuel – à Granby (Québec), Canada dans le cadre du programme de résidence et d’art infiltrant L’envers de l’endroit. Le projet commence en août 2010 et continuera jusqu’en mai 2011. Il est divisé en quatre périodes d’une semaine, une période pour chaque saison. Les périodes sont groupées en deux types d’actions : transitoires et fixes.

*L’esthétique pragmatique se réfère à l’apparence intrinsèque et évolutive des choses, des objets et des structures que l’on retrouve dans notre environnement; à ces apparences dont la dynamique inhérente est due au passage du temps. L’esthétique pragmatique trouve son évidence à travers les états temporels de plusieurs éléments de notre société contemporaine. Par exemple, l’apparence d’un édifice nouvellement construit se transforme par la simple accumulation de saleté sur sa surface. Une clôture fraîchement peinturée se ternira sous l’exposition des intempéries. Des herbes pousseront à travers l’asphalte et la  poussière s’accumulera sur un abat-jour. La vaisselle souillée nécessitera des lavages, des terrains vacants seront envahis par les plantes semées à tous vents. Tous les rebuts et détritus qui jonchent notre quotidien dénotent un abandon d’attention. Je suis fasciné par le fait que l’apparence d’un objet puisse se façonner tout autant par l’effet d’un abandon d’attention que par des actions d’entretien qui sont mises en oeuvre pour inverser les signes de négligence ; par la dichotomie qui existe entre les gestes de maintenance et de détérioration et par la réaction inévitable, habituelle et prévisible, de l’un sur l’autre.
—–
__________________________________________
—–

SECTION I – ACTIONS TRANSITOIRES carte
Deux séances de marche auront lieu pendant les périodes suivantes :

Marche no. 1 – 12 au 19 août 2010 (été)
—–Marche no. 1 – Jour 1 : samedi 14 août 2010
—–Marche no. 1 – Jour 2 : dimanche 15 août 2010

Marche  no. 2 – 22 au 28 mai 2011 (printemps)
—–Marche no. 2 – Jour 1 : mardi 24 mai 2011
—–Marche no. 2 – Jour 2 : mercredi 25 mai 2011
—–Marche no. 2 – Jour 3 : jeudi 26 mai 2011

—–Marche no. 2 – Jour 4 : vendredi 27 mai 2011


Douglas Scholes marchera le long de la route 112 (rue Principale & rue Denison est) dans les limites de Granby, (Québec), pendant deux périodes d’une semaine (été 2010 et printemps 2011), une distance de 13.6 km.  Les deux séances de marches prendront environ deux jours. carte

Pour chaque période, Scholes commencera sa marche aux limites ouest de la ville (la route 112 et chemin de la Grande-Ligne) et continuera jusqu’aux limites est de la ville (est de la piste cyclable l’Estriade et la route 112).

Tout au long de sa marche, Scholes recueillera des ordures et des débris pour les remplacer par des répliques d’ordures faites avec de la cire d’abeilles.  Par exemple : des répliques de bouteilles d’eau en plastique, des sacs de chips, de tasses à café, etc.  La cire d’abeille naturelle est sans danger pour l’environnement.  Le geste demeure peu visible mais symbolique et sera documenté. Les photos seront accessibles sur ce blog créé pour le projet et sur le site Web du 3e Impérial.

La transformation subtile du paysage par les actes de recueillir les ordures est une tentative de le rendre meilleur (point de vue subjective). Ces actes sont à la fois futiles (l’état transformé est provisoire) et nécessaires (ils devront être répétés).

************

SECTION II – ACTIONS FIXES carte

Cette section sera divisée en deux séances d’actions spécifiques d’entretien d’un site pendant les périodes suivantes :

Balayage – 20 au 26 octobre 2010 (automne)
—-Balayage – Jour 1 : vendredi 22 octobre 2011
—-Balayage – Jour 2 : lundi 25 octobre 2010
—-Balayage – Jour 3 : mardi 26 octobre 2010

Pelletage – 13 au 19 février 2011 (hiver)
—-Pelletage – Jour 1 : lundi 14 février 2011
—-Pelletage – Jour 2 : mardi 15 février 2011
—-Pelletage – Jour 3 : mercredi 16 février 2011
—-Pelletage – Jour 4 : jeudi 17 février 2011
—-Épilogue (les effets de la température)
—-


Au cours de la période d’automne (20 – 26 octobre 2010), Scholes balayera la surface du site pour enlever les débris accumulés comme le gravier, les feuilles d’arbres, les mauvaises herbes et les ordures. Pendant la période d’hiver (13 – 19 février 2011), il pellettera la neige de la même surface.

Par ces actions, l’esthétique pragmatique est mise à l’oeuvre. La surface du site sera traitée comme une grande surface bidimensionnelle dont la beauté intrinsèque est révélée par l’utilisation des balais et des pelles.

Sur la surface du site devenue propre, Scholes installera un « monument » provisoire  pour commémorer les résultats éphémères du balayage et du pelletage. Le monument sera fait à partir des formes des ordures trouvées sur le site et coulées en cire d’abeille.
—-

TRAVAUX PUBLICS DE GRANBY – GARAGE MUNICIPAL
—-Installation no. 1 – 20 au  26 octobre 2010
—-Installation no. 2 – 13 au 19 février 2011
—-Installation no. 3 – 2 au 28 mai 2011
—-
—-

À partir de la période d’automne en Octobre 2010, et continuant pour les deux périodes subséquentes en février et mai 2011, j’irai au travail au garage municipale des Travaux publics de Granby. Je commence ma journée quand les cols bleus sont rassemblés pour recevoir leurs ordres de travail pour la journée. À 8h00 je poinçonne et me dirige vers le site pour commencer mes tâches saisonnières désignées, ayant déjà reçu mes ordres de travail pour la journée.  À midi, je suis retourné au garage pour le déjeuner après avoir poinçonné. Je mange et bavarde avec les mécaniciens (la plupart des autres travailleurs municipaux ont été dans la ville et ont mangé sur place ou, pour certains, rentrés chez eux pour le déjeuner). À 13h00 je retourne au site pour continuer mes tâches. Je retourne au garage à 17h00 où je poinçonne, mettant fin à ma journée de travail. Ce modèle a été répété pour chacun des cinq jours de ‘travail’ et ce,  jusqu’à la fin de ma semaine de travail et la fin de cette période du projet.

En plus de mes activités de poinçonner en arrivant et en partant ainsi que celles de travail aux sites, j’ai installé une série de dessins, de vidéos et d’objets relatifs à mes actions dans la cafétéria du garage municipal. Pour plus amples renseignements, svp voir Travaux publics.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s